Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes
Since 1988
Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes
Art contemporain, Galerie Pascal Lainé
20 ans 25 ans 4 en liberté Alechinsky Ambrose Belaiche Binder byLéon Cara Chandon Clément Clerté Conrad Cortot Coville Culot Degottex Derval Desailly Deymier Deyrolle Dhomme Di Stali Downing Drouillet Duminil Engelman Faury Ferrer Flamine Gérard Ghez Gignoux Glasberg groupe 2005 groupe 2007 groupe 2010 groupe 2011 groupe 2013 groupe 2014 groupe 2015 groupe 2016 Guillemot Hughes Jaccaud Johnson Junglas Klasen Krellenstein La Vista Laemlé Laruelle Leconte Mitev Leydier Leyris Lindström Loeb Maar Martens Marx Meyer Monboisset Monnier Olsen Parcours de sculptures 2013 Parcours de sculptures 2017 Polge Pons Prassinos Prével Renard Roy Salles Schlumberger Segui Serrano Silvester Steffens Steiner Tapernoux Thierry Thomas Van Der Stigghel Vasarely Viard Villeglé Woodward
25 ans d'art contemporain < >

1988 - 2013 ► 25 ans de rencontres autour de l'art contemporain Presse
Exposition des artistes de la galerie du 5 au 21 avril 2013 Video
Installation de Jacques Salles Trace de poètes Parcours de sculptures

 

 

Les 5 et 6 et avril de 18h à 20h, la galerie Pascal Lainé donnera le coup d’envoi des festivités
entourant 25 années d'activité culturelle, ces 2 soirées seront suivies d'un cocktail musical.

 




 

 


En 1988, la galerie Pascal Lainé ouvre à Gordes. A cette époque, la scène artistique et les galeries d’art sont beaucoup moins développées qu’aujourd’hui, cependant, la région, par la richesse de son passé et sa profusion d’artistes, s’avère propice à un tel dessein. Artistes majeurs, émergents, ou jeunes talentueux se succèdent, souvent des liens étroits d’amitié et de complicité se tissent. L’adversité des débuts laisse vite place à l’engouement et aux jubilations lorsque la galerie se fixe à Ménerbes ; la collaboration avec Jean-Philippe Lacroze et un public enthousiaste apportent un nouvel élan.
Célébrer ce 25ème anniversaire est en soi source de fierté et, si nous n’avons jamais ménagé nos efforts pour maintenir un espace de rencontres entre les artistes, les amateurs d’art et les collectionneurs, c’est avant tout aux artistes que reviennent les honneurs de ces 25 années. C’est pourquoi nous sommes heureux de partager avec vous tous cet événement marquant le début d’une année culturelle exceptionnelle.

 

 

 

 

Ménerbes: Galerie Pascal Lainé Season-Opening ‘Musical Cocktails’ on April 5 and 6 for 25th Anniversary Retrospective

The Galerie Pascal Lainé will celebrate it 25th year anniversary in the Luberon with a group show of artists represented by the gallery, which will run from April 5 until April 21.

In 1988, the Galerie Pascal Lainé opened in Gordes, and relocated in 2007 to its current location in Ménerbes.

On Friday, April 5 and Saturday, April 6, the gallery will kick off this year’s cultural festivities with a ‘musical cocktail’ from 6:00 p.m. to 8:00 p.m.

 

 

 



Les artistes exposés :

Pierre Alechinsky . Francesca Chandon . Jean Degottex . Kristian Desailly . Jean Deyrolle . Marine Di Stali . Joe Downing . Gérard Drouillet . Martin Engelman . Matthieu Faury . Nadine Fourré . Michèle Gignoux . Marine Guillemot . Philip Hughes . Jerry Krellenstein . Bengt Lindström . Michel Loeb . Dora Maar . Jonathan Meyer . Mario Prassinos . Jacques Salles . Hans Steffens . Caroline Tapernoux . Raphaël Thierry . Victor Vasarely . Étienne Viard . Jacques Villeglé

 

 

__________

 

 


A MENERBES, LA GALERIE PASCAL LAINE FÊTE SES 25 ANS



Itinéraire d’un passionné d’art contemporain

Résolument installé depuis 2007 à Ménerbes, la Galerie Pascal Lainé est devenue au fil du temps une institution dans la région. Il y a 25 ans, La Provence (Le Provençal à l’époque) était la première à consacrer un article au jeune galeriste qui venait de poser ses rêves  et son enthousiasme à Gordes, à l’ombre du château dévolu alors au peintre Vasarely. Un quart de siècle plus tard, rendez-vous donc avec Pascal Lainé et son collaborateur Jean-Philippe Lacroze, qui œuvrent sans relâche pour faire de la galerie de Ménerbes le rendez-vous incontournable des amateurs d’art moderne et contemporain du monde entier, en exposant des artistes confirmés ou des jeunes talents qui fréquentent avec assiduité ce lieu si particulier.

Pascal Lainé, qu’est-ce qui vous a poussé, il y a 25 ans, à ouvrir une galerie ?
Je dirais que ça fait beaucoup plus de 25 ans puisque j’ai acheté mon premier tableau à 14 ans : c’était un tableau naïf haïtien que j’ai toujours. Ceci dit, aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été intéressé par la peinture bien que mes parents ne soient ni collectionneurs ni des marchands d’art. Mais ma passion était innée et tournée clairement vers la peinture en général et l’art contemporain en particulier.

Pourquoi avoir choisi Gordes ?

Lors d’un voyage aux Etats-Unis, j’ai lu un article sur Gordes et sur le musée Vasarely. Je travaillais à l’époque pour une galerie à Saint-Germain-des-Prés, rue Guénégaud avec Henriette Legendre, qui avait cette célèbre galerie depuis plus de cinquante ans et qui devait malheureusement fermer. Du coup, j’ai eu cette idée de venir à Gordes, du fait de Vasarely bien sûr et pour les artistes présents dans la région.

Votre installation dans ce village a-t-elle rapidement fonctionné ?
Ce fut hélas très laborieux car, par exemple, nous n’avons eu qu’une dizaine de personnes pour ma première exposition ! Alors qu’à présent, nous avons plus de 2500 personnes dans notre fichier. Des débuts donc, je vous l’avoue, très, difficiles mais j’étais content de faire ce que j’aimais avant tout et j’avais la foi !

On ne peut pas parler de la Galerie Pascal Lainé sans évoquer le souvenir de ce grand artiste qu’était Joe Downing.

Ah, Joe ! Ce fut une très belle rencontre. J’avais lu un article daté des années soixante et je savais qu’il était installé à Ménerbes. Lors de ma première année à Gordes en tant que galeriste, je suis allé le voir, et Joe, qui était un homme prudent me dit : « Faites votre galerie et revenez me voir ». Deux ans après, presque jour pour jour, je suis revenu et il m’a donné son accord pour une première exposition en 1993. Ensuite, tous les deux ans, nous avons fait de superbes expositions jusqu’à son décès en 2007. Je dois lui rendre hommage également car c’est quelques temps avant sa mort qu’il m’a parlé de ce local à vendre où nous sommes actuellement.

Parlons un peu maintenant de votre travail. Comment choisissez-vous les artistes que vous exposez ?
J’ai beaucoup de jeunes créateurs qui me sollicitent pour me présenter leurs travaux. Avec mon collaborateur Jean-Philippe Lacroze, nous nous faisons un devoir de regarder ce qu’ils nous proposent mais notre travail est avant tout de contacter les artistes que nous apprécions et par-dessus tout, de ressentir la personnalité de ces gens qui nous plaisent a priori. Ceci fait, les artistes exposés deviennent généralement des amis et nous essayons de travailler dans la durée avec leur précieuse collaboration.

Des débutants vous sollicitent également ?
Oui bien sûr, car ils savent que cette galerie peut-être un tremplin pour eux. Mais, dès que c’est possible, je me plais à les associer à des artistes de notoriété internationale comme Vasarely, Prassinos, Alechinsky, ou Michel Loeb, entre autres, ce qui leur permet de se faire connaitre.

Qu’est-ce que l’on peut vous souhaiter pour les vingt-cinq ans à venir ?
Que de plus en plus de gens s’intéressent à l’art moderne et contemporain !

Recueillis par P. P. La Provence du 21/4/2013

 

  

 


 


Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes